Jeunes Belges en Syrie - Jejoen Bontinck libéré sous conditions

13/12/13 à 16:50 - Mise à jour à 16:50

Source: Le Vif

(Belga) Le jeune Belge Jejoen Bontinck, soupçonné d'avoir été combattre en Syrie, a été libéré sous strictes conditions jeudi, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. "Etant donné qu'il s'agit d'une décision du juge d'instruction, nous ne pouvons pas faire appel", a indiqué la porte-parole du parquet fédéral, Lieve Pellens, qui n'a pas souhaité en révéler davantage sur les conditions de libération.

Jejoen Bontinck, 18 ans, avait rallié la Syrie le 22 février. Son père avait accusé le groupuscule islamiste Sharia4Belgium de l'y avoir poussé. M. Bontinck craignait que son fils ne soit parti pour combattre le régime du président Bachar el-Assad. Il s'était lui-même rendu à deux reprises en Syrie à la recherche de Jejoen, mais en vain. Le jeune homme était rentré en Belgique en octobre et avait été appréhendé alors qu'il rendait visite à sa mère à Anvers. Il est soupçonné de participation aux activités d'un groupe terroriste. Jejoen Bontinck avait dans un premier temps déclaré que sa décision de partir n'avait pas été motivée par Sharia4Belgium, avant de revenir récemment sur ses propos. (Belga)

Nos partenaires