Jeune Japonaise ayant décapité une copine: "Je voulais tuer quelqu'un... pour voir"

29/07/14 à 07:07 - Mise à jour à 07:07

Source: Le Vif

(Belga) "Je voulais tuer quelqu'un... pour voir" ce que ça faisait, a déclaré la jeune Japonaise qui a tué puis décapité une de ses camarades de classe le week-end dernier, rapportent mardi des médias. D'après ces médias, qui citent des sources policières, la lycéenne a fait cette incroyable confession aux enquêteurs sans exprimer le moindre regret.

Jeune Japonaise ayant décapité une copine: "Je voulais tuer quelqu'un... pour voir"

Les faits se sont déroulés dans la ville de Sasebo, dans la préfecture de Nagasaki (ouest). La meurtrière, qui a reconnu les faits mais dont l'identité n'a pas été révélée, étant mineure (16 ans), a sauvagement tué samedi soir en l'étranglant puis en la lacérant de coups Aiwa Matsuo, une copine de classe. Elle a ensuite sectionné un bras et la tête de sa victime. L'abdomen de la victime était aussi largement ouvert, selon les sources citées par la presse. La tueuse présumée, qui devrait subir des examens psychiatriques, a apparemment prémédité son crime en se procurant par avance les outils nécessaires, estiment les enquêteurs cités par les médias. "J'ai tout acheté avant", aurait-elle avoué à la police, qui va désormais faire le tour des magasins de bricolage pour savoir quand elle avait acquis ce matériel. La police enquête aussi sur quatre messages postés sur un forum internet avec entre autres des photos d'une main ensanglantée. Ces images faisant état du crime ont été mises en ligne deux heures environ après l'heure estimée du crime. Les deux jeunes filles étaient copines et avaient passé plusieurs heures ensemble avant le drame, qui s'est déroulé dans l'appartement de la meurtrière présumée, laquelle vivait seule. Selon des témoignages, la mère de la jeune fille était décédée l'an passé et son père s'était remarié. (Belga)

Nos partenaires