Jef Vermassen décrit un De Gelder menteur, manipulateur, escroc, sans empathie

18/03/13 à 19:23 - Mise à jour à 19:23

Source: Le Vif

(Belga) Kim De Gelder est égoïste au possible, autosatisfait, manipulateur, menteur, sans empathie et présente toutes les caractéristiques de l'escroc, saisissant toutes les occasions pour frauder et escroquer les gens, a expliqué Jef Vermassen, avocat des familles d'Elza Van Raemdonck, Corneel Vermeir et Leon Garcia-Arbesu, lundi soir devant la cour d'assises de Flandre orientale.

Jef Vermassen décrit un De Gelder menteur, manipulateur, escroc, sans empathie

"Kim De Gelder est comme un jeune coucou dans un nid, qui veut toute l'attention sur lui", a commenté l'avocat. "Il est même allé jusqu'à avouer qu'il profitait de l'attention et que s'il parlait, on ne viendrait plus le voir!" Cette soif d'attention s'est manifestée dès l'enfance, comme l'a confessé son père mercredi dernier. Kim De Gelder ne supportait pas que son père s'occupe aussi de ses deux autres enfants. L'accusé a également eu des demandes extravagantes, a rappelé Jef Vermassen. Ainsi, il a demandé que Bart De Wever soit interrogé dans le cadre de l'enquête, afin de savoir ce que le président de la N-VA pensait de lui. "Il s'est aussi plaint de passer le Nouvel An tout seul dans sa cellule, 'c'est vraiment terrible', s'est-il plaint!", s'est étranglé l'avocat. Kim De Gelder n'éprouve pas d'empathie envers les victimes, n'arrive pas à comprendre leur souffrance. "Quand on raisonne comme un coucou, c'est normal de se dire 'les autres, ça ne m'intéresse pas'." Le jeune homme est même allé jusqu'à proposer par courrier une médiation aux victimes. (SLE)

Nos partenaires