"Je vois mal le Parlement européen approuver ce budget"

08/02/13 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy Verhofstadt, a dénoncé vendredi le compromis budgétaire en passe d'être forgé par les dirigeants européens, n'excluant pas un rejet du Parlement européen.

"Je vois mal le Parlement européen approuver ce budget"

"Je vois mal le Parlement approuver ce budget", a réagi vendredi l'ancien Premier ministre belge, interrogé en marge du sommet. "Ce budget va créer un déficit de 52 milliards d'euros, on coupe dans les dépenses de recherche et d'infrastructures susceptibles de créer de l'emploi, et il n'y a pas de ressources propres", a-t-il fustigé. Pour l'ancien Premier ministre, qui a négocié en 2005 le budget pluriannuel en cours (2007-2013), le prochain budget (2014-2020) n'est en réalité qu'une pâle copie du précédent. "C'est une victoire de la vieille politique européenne. Il n'y a personne autour de la table pour défendre l'intérêt commun", déplore ce fédéraliste convaincu. Le bras de fer budgétaire qui se joue actuellement à Bruxelles oppose d'un côté des pays, comme la France ou l'Italie, souhaitant maintenir un certain niveau d'ambitions, et de l'autre la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et les pays nordiques, partisans d'économies importantes vu la situation économique. "Je comprends qu'il faille assainir les dépenses et faire des économies, mais pas dans celles qui vont susciter la croissance! ", s'énerve M. Verhofstadt. Selon lui, plutôt que d'approuver un cadre pluriannuel insatisfaisant, il pourrait être utile d'en revenir à un budget élaboré sur base annuelle. "Même l'Union soviétique, qui a aujourd'hui disparu, n'avait pas de budget sur sept ans, mais pour cinq ans seulement...", a-t-il ironisé. "Ça n'a pas de sens de fixer un budget pour une si longue période. Le monde peut complètement changer en sept ans..." (GEORGES GOBET)

Nos partenaires