Japon: risque de faille active sous la seule usine de retraitement nucléaire

19/12/12 à 11:18 - Mise à jour à 11:17

Source: Le Vif

(Belga) L'usine de retraitement de combustible nucléaire de Rokkasho, dans le nord du Japon, pourrait être située dans la zone d'une faille géologique active, ont mis en garde des experts nippons mercredi.

Japon: risque de faille active sous la seule usine de retraitement nucléaire

"Même si les avis sont divisés sur ce point, je pense qu'il existe une très forte probabilité de faille active", a déclaré à l'AFP le professeur Yasutaka Ikeda de l'Université de Tokyo, se référant à plusieurs éléments probants. "La faille en question pourrait causer un séisme de magnitude 8, mettant en grand danger les diverses installations nucléaires situées à Rokkasho", où sont aussi entreposées d'importantes quantités de combustible atomique usé. La mise en exploitation de l'usine de Rokkasho, dont la construction a débuté en 1993, a été reportée une vingtaine de fois en raison de problèmes dans les dernières étapes du procédé de retraitement. Elle est désormais censée démarrer en octobre 2013 pour constituer un maillon essentiel dans la volonté du Japon de maîtriser l'ensemble du cycle nucléaire. Elle est aussi un lieu crucial dans le processus de traitement du combustible usé, qui doit être extrait des piscines de désactivation de la centrale accidentée de Fukushima. Depuis ce désastre provoqué par le tsunami du 11 mars 2011, l'usine de Rokkasho fait l'objet d'examens supplémentaires de sûreté, à l'instar de tous les sites nucléaires nippons. L'exploitant de l'usine de Rokkasho, Japan Nuclear Fuel, a déclaré le mois dernier effectuer de nouveaux contrôles, mais dans le but de confirmer ses conclusions antérieures sur le caractère non actif de la faille. (PVO)

Nos partenaires