Italie: vers des élections anticipées le 24 février

19/12/12 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Le Vif

(Belga) Les élections législatives anticipées en Italie, prévues pour après la démission prochaine du chef du gouvernement Mario Monti, devraient se dérouler le 24 février, le président de la République ayant jugé mercredi soir cette date "idoine".

"Il est de l'intérêt du pays d'éviter que ne se prolonge une situation d'incertitude institutionnelle", a expliqué le président Giorgio Napolitano dans un communiqué diffusé en début de soirée. Dans ce texte, le chef de l'État rappelle qu'il aurait souhaité que la législature actuelle se poursuive jusqu'à son terme naturel, début avril. Mais des "événements politiques" -le retrait du soutien du parti de Silvio Berlusconi à Mario Monti, et la décision de ce dernier de démissionner- ayant "empêché cette possibilité", il convient d'"éviter que ne se prolonge excessivement la campagne électorale", estime M. Napolitano. Après avoir reçu une lettre de la ministre de l'Intérieur Anna Maria Cancellieri qui préconisait la date du 24 février pour le prochain scrutin, le président a indiqué qu'il jugeait en effet cette date "la plus idoine". M. Monti a annoncé qu'il démissionnerait aussitôt le budget adopté, mais l'examen de ce texte, dont le vote était prévu pour jeudi soir, a pris du retard. A la tête d'un gouvernement technique -non élu- depuis plus d'un an, M. Monti pourrait se jeter dans la bataille politique l'an prochain, comme le pressent chefs d'entreprise, centristes et personnalités catholiques. De son côté, M. Berlusconi, après avoir retiré sa confiance au gouvernement, a annoncé qu'il se présenterait l'an prochain pour à nouveau gouverner l'Italie. Mais il s'est ensuite dit prêt à se retirer en cas de candidature de M. Monti à la tête d'une coalition de "modérés". Aujourd'hui, le Parti démocrate (gauche) est donné vainqueur de ce scrutin par les instituts de sondages. (JAV)

Nos partenaires