Italie: la gauche gagne les présidences des deux chambres sans sortir de l'impasse

16/03/13 à 21:22 - Mise à jour à 21:22

Source: Le Vif

(Belga) La coalition de gauche dirigée par Pier Luigi Bersani a remporté samedi les présidences des deux chambres du parlement italien, sans toutefois réussir à sortir de l'impasse politique, en l'absence d'une majorité absolue au Sénat.

A la Chambre des députés, où la gauche dispose de la majorité absolue depuis les élections législatives de fin février, c'est Laura Boldrini qui a été élue avec 327 voix (la majorité requise était de 310 voix) au lendemain de la première réunion du parlement italien depuis les élections. Journaliste et ancienne porte-parole du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Laura Boldrini, 51 ans, membre du petit parti de gauche SEL, avait été choisie pour la présidence de la chambre par le leader du Parti démocrate (PD, principal parti de gauche) Pier Luigi Bersani. Au Sénat, c'est l'ancien chef de la direction nationale anti-mafia Pietro Grasso qui a été élu avec une majorité relative qui n'assure pas à la gauche une majorité de gouvernement. Bien que la gauche ait conquis la présidence des deux chambres, elle ne dispose toujours pas d'une majorité absolue au Sénat, indispensable pour permettre à un gouvernement d'obtenir le vote de confiance nécessaire pour entrer en fonction. En Italie, les deux chambres ont en effet un poids équivalent. L'élection des présidents des deux chambres permettra toutefois au chef de l'Etat, le président de la République Giorgio Napolitano, d'entamer officiellement ses consultations avec les dirigeants politiques sur la formation du nouveau gouvernement. (DGO)

Nos partenaires