Italie: 14 mois de prison pour un directeur de journal accusé de diffamation

26/09/12 à 21:07 - Mise à jour à 21:07

Source: Le Vif

(Belga) La Cour de cassation italienne a confirmé jeudi la condamnation à 14 mois de prison ferme du directeur du quotidien Il Giornale, Alessandro Sallusti, pour diffamation envers un magistrat.

En première instance, le journaliste avait été condamné à des dommages-intérêts d'un montant de 5.000 euros, une peine qui avait été commuée en appel à 14 mois de prison. Le journaliste a été condamné pour avoir omis de contrôler l'article d'un collaborateur à l'époque où il était directeur du journal Libero (droite), en février 2007. Cet article, écrit sous un pseudonyme, commentait une affaire judicaire et critiquait le magistrat qui en avait la charge. Selon plusieurs médias italiens, Alessandro Sallusti, 55 ans, a annoncé à ses collaborateurs son intention de démissionner de la direction de journal et de se conformer à la décision de justice sans recourir à des manoeuvres dilatoires. De nombreux hommes politiques de tous bords, l'ordre national des journalistes et les journaux de droite comme de gauche se sont élevés contre cette décision qui portent atteinte selon eux à la liberté de l'information. "Il est inacceptable qu'un journaliste risque la prison en faisant son travail. Cela n'arrive qu'en Italie et c'est une des raisons principales pour lesquelles nous nous retrouvons aussi bas dans les classements mondiaux sur la liberté de la presse", a commenté la Fédération nationale de la presse italienne. Il Giornale, qui appartient au frère de Silvio Berlusconi, Paolo, est connu pour ses prises de position systématiques en faveur de l'ex-chef de gouvernement italien. M. Sallusti, régulièrement invité comme commentateur dans les émissions politiques de la télévision italienne, est de ce fait un visage très connu en Italie. (KAV)

Nos partenaires