Israël veut éviter une "escalade" avec la Syrie

30/05/13 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Le Vif

(Belga) Israël ne veut pas provoquer "d'escalade" militaire avec la Syrie mais ne permettra pas le transfert d'armes "stratégiques", notamment au Hezbollah libanais, a affirmé jeudi le ministre de l'Eau et de l'Energie, Sylvan Shalom.

"Il n'y a pas lieu de provoquer une escalade, il n'y a pas de raison de réchauffer le front avec la Syrie, cela n'a pas été notre objectif et cela ne le sera pas", a déclaré M. Shalom à la radio publique. Interrogé sur la fourniture par la Russie à la Syrie de S-300, des systèmes sol-air sophistiqués capables d'intercepter en vol des avions ou des missiles téléguidés, M. Shalom s'est voulu rassurant. "Depuis des années, la Syrie dispose d'armes stratégiques, le problème se poserait si ces armes étaient susceptibles de tomber dans d'autres mains et d'être utilisées contre nous. Dans ce cas nous devrions agir", a-t-il ajouté. Le président syrien Bachar al-Assad a laissé entendre que des S-300 avaient déjà été livrés, dans un entretien à la chaîne Al-Manar, organe du Hezbollah, qui devait être diffusé jeudi soir. Interrogé sur la livraison de ces équipements, M. Assad a répondu: "Tous les accords passés avec la Russie seront honorés et une partie l'a déjà été dernièrement", une déclaration diffusée en bandeau sur la chaîne. Moscou a défendu mardi la livraison à Damas de S-300 comme un facteur de "dissuasion" contre une intervention extérieure en Syrie. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé mercredi aux membres du gouvernement de faire silence sur ce dossier pour tenter de réduire la tension avec la Syrie et la Russie. (Belga)

Nos partenaires