Israël: rejet de la plainte pour la mort d'une pacifiste américaine

28/08/12 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Le Vif

(Belga) Un tribunal israélien a rejeté mardi une plainte au civil déposée par les parents de la pacifiste américaine Rachel Corrie, tuée en 2003 par un bulldozer militaire israélien durant une manifestation.

"Je suis parvenu à la conclusion qu'il n'y a pas eu de négligence de la part du conducteur du bulldozer", a affirmé le jude Oded Gershon, en lisant la verdict devant le tribunal de district de Haïfa dans le nord d'Israël. Le juge a également affirmé que l'enquête de la police militaire avait été menée correctement. Rachel Corrie, 23 ans, avait été écrasée le 16 mars 2003 sous les chenilles d'un bulldozer de l'armée alors qu'elle s'opposait avec d'autres membres du Mouvement international de solidarité (ISM) et des Palestiniens à la destruction d'une maison palestinienne à Rafah (sud de la bande de Gaza). Des témoins, pacifistes et Palestiniens, ont affirmé que le bulldozer l'avait délibérément écrasée. Ils ont assuré que la manifestation s'était prolongée pendant plus de deux heures et que les militants étaient clairement visibles par le conducteur du bulldozer. Selon les résultats de l'enquête menée par l'armée, Rachel Corrie a été tuée "alors qu'elle perturbait les opérations menées sur le terrain par des bulldozers" militaires. Le procureur général militaire a fermé le dossier dès 2003. Aucune mesure disciplinaire n'a été prise. Contestant la décision de l'armée, la famille avait déposé en mars 2010 une plainte au civil contre l'Etat d'Israël et le ministère de la Défense en demandant un dédommagement symbolique d'un dollar. (MUA)

Nos partenaires