Israël: Lieberman accuse l'Europe de suivre la même politique qu'avant la Shoah

11/12/12 à 08:28 - Mise à jour à 08:28

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a accusé mardi l'Europe de suivre une politique hostile aux juifs comme à la "fin des années 30" à la suite de la condamnation par l'Union Européenne de projets de nouvelles colonies israéliennes.

Israël: Lieberman accuse l'Europe de suivre la même politique qu'avant la Shoah

"Une fois de plus l'Europe n'a pas tenu compte des appels à la destruction d'Israël (...) on a déjà connu cela à la fin des années 30 et au début des années 40 lorsque l'Europe savait ce qui se passait dans les camps de concentration et n'a pas agi", a affirmé M. Lieberman à la radio publique. Il faisait allusion aux déclarations du chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, lors de sa première visite à Gaza du 7 au 10 décembre, qui a proclamé que "libérer la Palestine, toute la Palestine, est un droit, un devoir et un but", en refusant ainsi de reconnaître l'existence de l'Etat d'Israël. Le ministre a également dénoncé le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. "Le Hamas appelle à la destruction d'Israël et refuse de reconnaître Israël et Abou Mazen (le surnom de Mahmoud Abbas) soutient cette position alors que l'Europe se tait", a ajouté M. Lieberman. Les ministres européens des Affaires étrangères se sont dits lundi à Bruxelles "consternés et fermement opposés aux projets israéliens d'extension des colonies" en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est. Réagissant à l'octroi à la Palestine du statut d'observateur à l'ONU, Israël avait annoncé la semaine dernière son intention d'étendre ses colonies. (STAN HONDA)

Nos partenaires