Israël: la police va barrer l'accès de féministes au Mur des Lamentations

10/04/13 à 20:41 - Mise à jour à 20:41

Source: Le Vif

(Belga) La police israélienne s'est dite prête à empêcher un groupe de militantes féministes juives de prier à voix haute jeudi au Mur des Lamentations, défiant une interdiction pour les femmes de prier ainsi sur le lieu le plus saint du judaïsme à Jérusalem.

Israël: la police va barrer l'accès de féministes au Mur des Lamentations

En vertu d'une décision de justice de 2003, les militantes ne seront autorisées à prier qu'un peu à l'écart de la principale zone du Mur des Lamentations, a indiqué le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, indiquant que des policiers seraient déployés sur les lieux. Mais Shira Pruce, porte-parole de l'association Femmes du Mur, a indiqué que ses militantes tenteraient de prier jeudi, premier jour du mois d'Iyar, dans la partie principale du Mur "comme nous le faisons toujours" à chaque début de mois. Par le passé, la police est intervenue pour empêcher ces femmes de prier et parfois les arrêter. La décision de justice de 2003 a fait valoir les risques pour la sécurité publique que représentait le fait de laisser des femmes défier la tradition et la loi religieuse juives en priant d'une manière réservée aux hommes dans ce lieu particulièrement vénéré. Les femmes ont le droit de prier au pied du Mur des Lamentations, mais en silence. Les militantes ont déclenché la colère des juifs ultra-orthodoxes, non seulement en priant à haute-voix, mais aussi en arborant le châle de prière et la kippa, traditionnellement réservés aux hommes. (Belga)

Nos partenaires