Israël - Deuil national après la mort du chanteur Arik Einstein, icône artistique du pays

27/11/13 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers d'Israéliens, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu, se sont réunis mercredi sur une place de Tel-Aviv pour rendre un dernier hommage au chanteur Arik Einstein, icône artistique du pays, décédé la veille.

Israël - Deuil national après la mort du chanteur Arik Einstein, icône artistique du pays

Tous les médias, les trois chaînes de télévision ainsi que les principales stations de radio ont interrompu leurs programmes pour rendre compte de l'événement qui a pris des allures de deuil national. "Tu étais le plus grand, notre chanteur national", a proclamé, très ému, M. Netanyahu. Des ministres, le chef de l'opposition Yitzhak Herzog ainsi que de très nombreux admirateurs de tous âges ont participé au rassemblement. Le cercueil avait été déposé sur une estrade surmontée d'une immense photo de l'artiste. La police a bloqué les rues menant de la place Rabin à un cimetière de Tel-Aviv où le chanteur, décédé à 74 ans, devait être inhumé. Les radios ont diffusé en boucle ses principaux succès, tandis que sa photo s'étalait en une de tous les quotidiens, qui consacraient l'essentiel de leur édition à cette disparition. Arik Einstein a commencé sa carrière dans une unité de divertissement de l'armée avant de devenir acteur de théâtre, pour se tourner ensuite vers la chanson. Il a enregistré ce qui est considéré comme le premier album rock en hébreu. A la suite d'un accident de voiture en 1982, il avait cessé d'apparaître en public mais continuait à enregistrer des albums qui l'avaient élevé au statut de patriarche de la chanson israélienne. "C'était notre Frank Sinatra", a expliqué un de ses proches collaborateurs, Israël Gourion, à la radio militaire. (Belga)

Nos partenaires