Israël/corruption: l'Etat va faire appel contre l'ex-Premier ministre Olmert

17/10/12 à 07:43 - Mise à jour à 07:43

Source: Le Vif

(Belga) Le procureur de l'Etat d'Israël fera appel contre l'acquittement et la condamnation légère de l'ex-Premier ministre Ehud Olmert dans des affaires de corruption, au moment où ce dernier envisage de participer aux prochaines élections, a annoncé mardi le ministère de la Justice.

Israël/corruption: l'Etat va faire appel contre l'ex-Premier ministre Olmert

M. Olmert a été acquitté le 10 juillet dernier par un tribunal de Jérusalem dans deux dossiers de pots-de-vin et de corruption, les affaires dites Talansky et Rishon Tours. En revanche, ce même tribunal avait reconnu M. Olmert coupable de corruption dans l'affaire dite du "Centre d'investissement", organisme officiel à l'aide duquel il a favorisé, en tant que ministre du Commerce et de l'Industrie (2003-2006) des prêts et des garanties officielles au profit de sociétés gérées par Ouri Messer, son ex-associé dans un cabinet d'avocats. Dans ce dossier, il a été condamné le 24 septembre à une peine d'un an de prison avec sursis et à une amende de 75.300 shekels (15.000 euros), une peine qui ne l'interdit pas d'activité politique. Le parquet avait laissé entendre qu'il allait faire appel. Le bureau du procureur a informé mardi l'avocat de l'ancien Premier ministre qu'"une décision finale a été prise pour faire appel à la fois du verdict et de la sentence", selon un communiqué du ministère de la Justice. Cette décision survient alors que M. Olmert n'a pas exclu, semble-t-il, de faire un retour en force sur la scène politique pour tenter de fédérer les différents partis de gauche et du centre et former un front anti-Netanyahu aux élections législatives du 22 janvier 2013. Benjamin Netanyahu, Premier ministre et chef de la droite, part largement favori du scrutin mais selon les sondages Ehud Olmert serait un rival très sérieux s'il briguait un siège de député. (YONATHAN WEITZMAN)

Nos partenaires