Israël a lancé deux frappes visant des armes en Syrie en 3 jours

06/05/13 à 00:05 - Mise à jour à 00:05

Source: Le Vif

(Belga) Israël a lancé une attaque dimanche contre un centre de recherches scientifiques près de Damas, la deuxième en trois jours menée par l'Etat hébreu qui dit chercher à empêcher un transfert d'armes au Hezbollah libanais.

L'attaque de dimanche, à Jamraya dans la banlieue nord-ouest de Damas, a été annoncée par les autorités syriennes et confirmée par un responsable israélien. "Elle visait des missiles iraniens destinés au Hezbollah, au nord de Damas", a déclaré ce responsable, en allusion au puissant groupe chiite allié du régime de Bachar al-Assad dont les troupes sont en guerre contre les rebelles depuis plus de deux ans . A Damas, l'agence officielle Sana a dénoncé une "attaque aux missiles contre le centre de recherches de Jamraya", visé déjà par un raid israélien fin janvier. "La nouvelle agression israélienne vise à alléger la pression subie par les groupes terroristes qui subissent les coups de notre armée" et "prouve la participation directe de l'entité israélienne au complot contre la Syrie", a dit Sana. Le responsable israélien a aussi confirmé un raid lancé dans la nuit de jeudi à vendredi à proximité de l'aéroport de Damas, au sud-est de la capitale, contre des armes destinées selon lui au Hezbollah. Les médias américains avaient fait état de ce raid. Les autorités syriennes ne l'ont pas confirmé mais une source diplomatique au Liban a précisé que l'attaque avait détruit des missiles sol-air récemment livrés par la Russie et entreposés à l'aéroport de Damas. Dimanche, le commandant de l'armée de terre iranienne, le général Ahmad-Reza Pourdastan, a affirmé que l'Iran était prêt à "entraîner" l'armée syrienne en cas de besoin, selon l'agence officielle Irna. (Belga)

Nos partenaires