Israël a eu quatre fois plus recours à l'artillerie que lors de la précédente opération

15/08/14 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) L'armée israélienne a déjà procédé à au moins 32.000 tirs d'artillerie lors de son opération militaire à Gaza dans le cadre du conflit opposant l'Etat hébreu et le mouvement islamiste Hamas et qui a déjà fait quelque 2.000 morts du côté palestinien, rapporte vendredi le journal israélien 'Haaretz', citant une source militaire. Cela représenterait déjà près de quatre fois plus que lors de la précédente opération menée durant trois semaine à la fin 2008 et au début 2009 par l'armée israélienne.

Israël a eu quatre fois plus recours à l'artillerie que lors de la précédente opération

Le recours à ce type d'arme, peu précise, n'est pas sans conséquence sur les civils dans un territoire comme Gaza dont la densité de population est très élevée. Une source militaire israélienne reconnaît dans les colonnes d''Haaretz' la possibilité de nombreuses victimes civiles. Le 20 juillet, le quartier de Shujaiyeh, à l'est de la ville de Gaza, a essuyé quelque 600 tirs d'artillerie. Le 1er août, Rafah a essuyé plus de 1.000 tirs en trois heures, après la disparition d'un soldat israélien. Selon des sources palestiniennes, 130 à 150 personnes, principalement des civils, avaient alors perdu la vie. Selon le journal, le soldat Hadar Goldin est mort rapidement après sa disparition, à la suite d'échanges de tirs entre Tsahal et le Hamas, alors que l'armée partait du principe qu'il était toujours en vie. Depuis le lancement de l'offensive israélienne sur Gaza, près de 2.000 Palestiniens ont été tués, dont 72 % étaient des civils selon l'ONU. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont péri. (Belga)

Nos partenaires