Islande: retour à la case départ pour 130 tonnes de viande de rorqual

21/07/13 à 18:15 - Mise à jour à 18:15

Source: Le Vif

(Belga) Un chargement de 130 tonnes de viande de rorqual commun (baleine), une est revenu à son point de départ en Islande, poussant les défenseurs des animaux à dénoncer l'absurdité de ce commerce, a annoncé dimanche la télévision publique RUV.

RUV a montré des images du retour du chargement à Reykjavik dans la nuit de samedi à dimanche, suivi par une embarcation affrétée par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). La viande, partie de Reykjavik en juin, était d'abord arrivée à Rotterdam, avant d'aller à Hambourg où un problème administratif avait empêché son départ pour le Japon. Visé par une campagne de dénigrement des défenseurs des animaux, le transporteur maritime néerlandais Samskip, chargé du transport entre Reykjavik et Rotterdam, avait annoncé le 11 juillet qu'il s'était mis d'accord avec les autres transporteurs pour renvoyer les six conteneurs à l'envoyeur. Il a promis de ne plus jamais transporter de viande de cétacés. L'expéditeur est l'entreprise islandaise Hvalur, qui chasse ces animaux. Aucun de ses porte-parole n'était joignable dimanche. "Personne ne veut de cette viande", a affirmé à RUV un porte-parole de l'IFAW. "Nous voulions faire prendre conscience aux gens du point auquel la chasse aux baleines, en particulier au rorqual commun, est absurde", a-t-il ajouté. L'Islande a repris cette année la chasse au rorqual commun, le deuxième mammifère marin le plus grand après la baleine bleue, après l'avoir suspendue en 2011 et 2012 faute de débouchés sur son seul marché, le Japon. Hormis ces deux pays et la Norvège, la communauté internationale condamne cette chasse. L'Islande et la Norvège bravent un moratorium de la Commission baleinière internationale (CBI) sur la chasse commerciale, tandis que le Japon affirme chasser uniquement à des fins scientifiques. (Belga)

Nos partenaires