Iran - Téhéran dément payer les employées russes de Bouchehr pour porter le voile

26/12/12 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Le Vif

(Belga) L'Iran a démenti mercredi payer les employées russes de la centrale nucléaire de Bouchehr (sud) pour qu'elles portent le voile, comme l'avait affirmé mardi un député.

Iran - Téhéran dément payer les employées russes de Bouchehr pour porter le voile

"Selon les rapports de l'antenne du ministère des Affaires étrangères sur place et les autorités locales, le versement d'argent pour les employées russes de la centrale de Bouchehr (pour qu'elles portent le voile) est totalement faux", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Hassan Ghashghavi, cité par l'agence Fars. "Il n'y pas une telle mention ni dans le contrat entre les autorités russes et l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, ni dans les accords avec les autorités locales", a-t-il ajouté. Selon lui, les employées russes, qui sont hébergées en résidence, "respectent les normes et traditions en vigueur" quand elles se déplacent en ville. Mardi, Mehdi Mousavinejad, député de la ville de Dashtestan, dans la province de Bouchehr, avait affirmé que les employées russes de la centrale percevaient une compensation salariale de l'Iran pour porter le voile, mais qu'elles ne respectaient pas leur engagement à se conformer à ce code vestimentaire islamique. Le code vestimentaire en vigueur en Iran oblige toutes les femmes à recouvrir leur corps, de la tête aux pieds, dans l'espace public. Le port d'un foulard ou d'un voile sur la tête est donc obligatoire, contrairement à celui du tchador, vêtement traditionnel utilisé aujourd'hui principalement par les pratiquantes. La centrale nucléaire de Bouchehr, construite par la Russie qui fournit son combustible, est entrée en production à l'automne 2011. (STR)

Nos partenaires