Irak: trois enfants qui se baignaient dans une rivière tués par une bombe

17/07/13 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

(Belga) Trois enfants âgés de sept à douze ans qui se baignaient dans une rivière au nord-est de Bagdad ont été tués mercredi par l'explosion d'une bombe dissimulée sur la berge, a-t-on appris de sources policière et médicale.

Trois autres enfants ont été blessés dans l'explosion sur la rivière Al-Shakha, à un endroit où les enfants avaient pour habitude de se baigner, non loin de Baqouba, à environ 80 kilomètres de la capitale. Tous appartenaient à la communauté sunnite, selon les autorités. Lundi, quatre personnes, dont un enfant de moins de 10 ans, avaient été tuées lorsque deux obus de mortier s'étaient abattus sur les berges du Tigre au nord de Bagdad où plusieurs familles étaient allées se baigner pour échapper à la chaleur torride. Mardi soir, quatre personnes ont été tuées et 15 blessées lorsqu'une bombe a explosé devant une mosquée sunnite à l'issue des prières à Mouqdadiya, à 90 kilomètres au nord-est de Bagdad, selon la police et une source médicale. Dans certaines mosquées sunnites de Bagdad, les prières du soir pour le ramadan, ont été écourtées de 45 à 15 minutes pour limiter les risques d'attentats, selon des fidèles. Par ailleurs, deux policiers ont été tués et trois civils blessés lorsqu'un groupe armé a attaqué dans la nuit le domicile d'un lieutenant-colonel de la police dans un village proche de Sharqat, à 290 kilomètres au nord-est de Bagdad. Un des assaillants a également été tué et deux autres ont été blessés, selon la police qui précise que le lieutenant-colonel Ali Abdallah et sa famille sont indemnes. Près de 400 personnes ont été tuées depuis début juillet, notamment dans des attentats à la voiture piégée ou à la bombe, selon un bilan établi par l'AFP. (Belga)

Nos partenaires