Irak: soutien du Conseil de sécurité à Bagdad, démenti des frappes aériennes

08/08/14 à 01:57 - Mise à jour à 01:57

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé jeudi à la communauté internationale de "soutenir le gouvernement irakien" face à la menace que fait peser l'avancée des jihadistes dans le nord du pays.

Irak: soutien du Conseil de sécurité à Bagdad, démenti des frappes aériennes

Par ailleurs, l'ambassadeur irakien à l'ONU Mohammed Ali al-Hakim a démenti que des frappes aériennes aient été menées contre les jihadistes dans le nord de son pays. Dans une déclaration unanime, les 15 pays membres du Conseil "invitent la communauté internationale à soutenir le gouvernement et le peuple d'Irak et à faire tout ce qui est possible pour aider à soulager les souffrances de la population". Ils se déclarent "scandalisés" par le sort des milliers de Yazidis et de chrétiens chassés par l'Etat islamique et qui ont besoin "d'aide humanitaire urgente". Ils condamnent les persécutions menées contre des minorités, estimant qu'elles "peuvent constituer des crimes contre l'humanité" et exhortent "toutes les parties à faciliter la livraison de l'aide humanitaire". L'ambassadeur irakien aux Nations unies Mohammed Ali al-Hakim a de son côté démenti que des frappes aient été menées contre les jihadistes. "Aucune frappe n'a encore été menée", a-t-il déclaré à des journalistes à l'issue des consultations au Conseil de sécurité. Un peu plus tôt, un porte-parole de la force kurde des peshmergas avait affirmé que des avions de chasse américains avaient bombardé des cibles de l'Etat islamique dans deux zones du nord de l'Irak. A Washington, le Pentagone a catégoriquement démenti ces informations. (Belga)

Nos partenaires