Irak: plus de 20 morts dans des attaques visant chiites et forces de sécurité

05/03/14 à 21:29 - Mise à jour à 21:29

Source: Le Vif

(Belga) Une dizaine d'attaques ont visé mercredi la communauté chiite et les forces de sécurité dans et autour de Bagdad faisant 21 morts, dernier épisode en date des violences qui secouent l'Irak, selon des responsables.

L'Irak est plongé depuis début 2013 dans une nouvelle spirale de violences, renouant avec les niveaux de 2008, lorsque le pays sortait à peine de deux années d'un conflit confessionnel ayant fait des dizaines de milliers de morts, après l'invasion américaine de 2003. Cette escalade est alimentée par le mécontentement de la minorité sunnite, qui se sent marginalisée par le gouvernement du chiite Nouri al-Maliki, et par la guerre en Syrie voisine, qui a favorisé la montée en puissance d'insurgés sunnites engagés des deux côtés de la frontière. Alors que Bagdad est la cible d'attaques quasi-quotidiennes, sept voitures piégées et deux bombes posées en bord de route ont explosé dans six quartiers de la capitale irakienne, faisant 14 morts et plus de 70 blessés, selon les responsables de la sécurité. L'une des voitures piégées a explosé près de l'Université de technologie dans le quartier de Kerrada, tuant trois personnes et en blessant 10. Les attentats n'ont pas été revendiqués mais les insurgés sunnites visent souvent la communauté chiite, majoritaire en Irak. D'autres attaques ont visé des points de contrôle de l'armée et de la police dans la région de Bagdad tuant au moins sept membres des forces de sécurité (Belga)

Nos partenaires