Irak - Oman Air suspend le survol de l'Irak

11/08/14 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

(Belga) La compagnie Oman Air a annoncé lundi avoir décidé de ne plus survoler l'Irak en raison de la situation dans ce pays où les jihadistes de l'Etat islamique (EI) sont visés par des frappes américaines. "Cette mesure est préventive en raison des événements que connaît la région", a précisé la compagnie dans un communiqué publié par l'agence officielle ONA.

Oman Air, qui assure des liaisons notamment avec plusieurs villes en Europe, rappelle avoir déjà suspendu en avril le survol de l'Ukraine et depuis un an le survol de la Syrie en raison de l'insécurité dans ces deux pays. Oman Air emboîte ainsi le pas à d'autres compagnies aériennes arabes du Golfe qui évitent désormais le survol de l'Irak, à l'instar de Kuwait Airways qui a annoncé dimanche des routes alternatives passant par les espaces aériens iranien, saoudien et égyptien. Aux Emirats arabes unis, Etihad Airlines a dérouté samedi ses vols au dessus de l'Irak tout en continuant à desservir Bagdad et Bassora. La compagnie avait déjà suspendu jeudi ses vols sur Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien. Emirates a pris samedi la même décision. L'Agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine a interdit vendredi aux avions commerciaux américains de survoler l'Irak, quelques heures après les premières frappes aériennes américaines contre des positions des jihadistes de l'Etat islamique (EI), qui a pris le contrôle de pans entiers du territoire irakien à la faveur d'une offensive lancée le 9 juin. La compagnie British Airways a également suspendu ses vols au-dessus de l'Irak, de même que Lufthansa et ses filiales Austrian Airlines et Swiss, ainsi que Air France, KLM Royal Dutch Airlines et Virgin Atlantic. (Belga)

Nos partenaires