Irak - Les élections provinciales reportées dans deux provinces en raison des violences

19/03/13 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement irakien a décidé mardi de reporter les élections provinciales du 20 avril de six mois au maximum dans les provinces majoritairement sunnites d'al-Anbar et de Ninive en raison de l'insécurité qui y règne, a annoncé le porte-parole du Premier ministre.

Un membre de la commission électorale, avait dans un premier temps assuré que le report concernait les 14 des 18 provinces irakiennes dans lesquelles le scrutin devait avoir lieur. Mais Ali Moussaoui, le porte-parole de Nouri al-Maliki, a expliqué que cette mesure ne concernait que les provinces d'al-Anbar, à l'ouest du pays, et de Ninive, au nord. Il a mis en avant la situation sécuritaire très instable qui règne dans ces régions. "De nombreux candidats ont été menacés, d'autres tués", a-t-il fait valoir. Al-Anbar et Ninive, province dont Mossoul est le chef-lieu, ont été le théâtre ces dernières semaines de manifestations de la communauté sunnite, ulcérée d'être "marginalisée" par le gouvernement du chiite Nouri al-Maliki. Plus généralement, l'Irak est, à la veille du dixième anniversaire de son invasion, toujours secoué par des violences quotidiennes. Dans la matinée de mardi, de nouveaux attentats ont encore visé la communauté chiite, majoritaire dans le pays, principalement à Bagdad et dans sa périphérie. Au moins 50 personnes ont péri. (MUA)

Nos partenaires