Irak: la campagne de sécurité va se poursuivre

15/08/13 à 01:03 - Mise à jour à 01:03

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a promis mercredi que les forces de sécurité allaient continuer de mener des arrestations massives et de viser des camps d'activistes pour endiguer la pire vague de violences qu'ait connue le pays depuis 2008.

Irak: la campagne de sécurité va se poursuivre

Selon M. Maliki, plus de 800 activistes présumés ont été arrêtés et des dizaines d'autres tués lors de multiples opérations pour tenter de mettre un terme aux violences qui ont fait plus de 3.400 morts depuis le début 2013. "La traque des terroristes et de ceux qui sont derrière eux (...) va se poursuivre jusqu'à ce que notre peuple soit protégé", a-t-il indiqué selon des déclarations diffusées par la télévision d'Etat. Il a ajouté que les forces de sécurité avaient détruit des infrastructures de groupes armés servant à préparer des voitures piégées et saisi une importante quantité d'armes et du matériel explosif. Les forces de sécurité mènent depuis des semaines des opérations de grande ampleur dans la région de Bagdad ainsi qu'au nord et à l'ouest de la capitale après l'évasion de centaines de détenus, dont des chefs d'Al-Qaïda, lors d'un spectaculaire assaut revendiqué par un groupe lié au réseau extrémiste. En dépit d'annonces régulières sur la mort de combattants ou leur capture, la violence a continué à ensanglanter le pays. Deux bombes ont explosé mercredi à Baqouba, au nord de Bagdad, tuant 14 personnes. Des hommes armés ont par ailleurs tué un juge et son chauffeur dans une attaque à l'ouest de Baiji, également au nord de Bagdad, tandis qu'une "bombe magnétique" a tué un colonel de police dans la capitale. (Belga)

Nos partenaires