Irak: des insurgés ont exécuté 21 personnes dans deux villes

22/06/14 à 21:11 - Mise à jour à 21:11

Source: Le Vif

(Belga) Des insurgés ont tué 21 responsables locaux en deux jours dans les villes de Rawa et Aana, dans l'ouest de l'Irak, ont annoncé des officiers et des médecins dimanche.

Certaines des victimes ont été tuées par balles dès samedi, lorsque les insurgés sunnites emmenés par les jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés des deux villes sur la route menant à la frontière syrienne, tandis que d'autres ont été abattues dimanche. Ces exécutions se sont produites après que l'armée irakienne se soit retirée de ces villes, laissant le champ libre aux insurgés. "Les unités militaires se sont retirées (de Rawa et d'Aana et d'Al-Qaïm plus à l'ouest) pour se redéployer", a annoncé dimanche le général Qassem Atta, assurant qu'il s'agissait d'un retrait "tactique". Selon des témoins, les insurgés sont entrés samedi soir à Rawa et Aana, deux villes voisines dans la province d'Al-Anbar, après avoir pris Al-Qaïm, à la frontière syrienne à moins d'une centaine de kilomètres, plus tôt dans la journée. Les insurgés sont déjà présents depuis janvier dans la province d'Al-Anbar, où ils tiennent Fallouja, à 60 km à l'ouest de Bagdad ainsi que des quartiers de Ramadi. Depuis le début de leur offensive le 9 juin, ils ont pris le contrôle de plusieurs villes dont la deuxième cité du pays Mossoul, une grande partie de sa province Ninive (nord), Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine (nord), Diyala (est) et Kirkouk (nord), et avancent désormais à l'ouest. (Belga)

Nos partenaires