Irak: au moins 25 morts dans une nouvelle vague d'attaques

22/01/13 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 25 personnes ont été tuées et des dizaines blessées mardi dans une nouvelle vague d'attaques en Irak, pays secoué quasi-quotidiennement par des violences et en proie à une crise politique qui perdure.

Six personnes ont péri dans l'explosion d'une voiture piégée près d'une base de l'armée à Taji, au nord de Bagdad, selon un officier et une source médicale. Au moins 20 personnes ont été blessées. Au sud de la capitale, cinq personnes sont mortes et 14 ont été blessées à Mahmoudiyah, dans un attentat suicide à la voiture piégée. Et un troisième véhicule a explosé près d'un marché dans le quartier à majorité chiite de Choula, dans le nord de Bagdad, faisant cinq morts et 12 blessés. Les attentats n'ont pas été revendiqués, mais ils portent la marque des extrémistes sunnites, notamment Al-Qaïda. Près de la ville de Baïji, à 200 km au nord de Bagdad, quatre employés d'une compagnie pétrolière étatique et un membre de la sécurité qui transportaient de l'argent pour les salaires d'employés des raffineries de la région ont été tués dans une attaque. Les assaillants ont pris la fuite et l'argent a été récupéré. Ces nouvelles violences surviennent après quatre jours de calme relatif ayant suivi une série d'attaques, du 15 au 17 janvier, revendiquées par la branche irakienne d'Al-Qaïda et dans lesquelles ont péri près de 90 personnes. Face à cette insécurité, les institutions politiques sont quasi-paralysées en raison de la crise politique dans le pays, où le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki fait face à la colère de la minorité sunnite, des kurdes et des chiites, membres de son gouvernement, qui l'accusent d'accaparer le pouvoir. (DGO)

Nos partenaires