Irak: 9 morts dans des attaques à un mois des législatives

30/03/14 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Le Vif

(Belga) Des attaques ont fait neuf morts dimanche dans des zones principalement sunnites, à un mois jour pour jour des élections législatives dont l'organisation reste incertaine après la démission de la commission électorale.

Irak: 9 morts dans des attaques à un mois des législatives

Samedi soir, sept soldats avaient de plus été tués dans une fusillade à un barrage dans le nord du pays, où les violences alimentées par le mécontentement de la minorité sunnite et par le conflit en Syrie voisine ont tué près de 500 personnes en mars et plus de 2.200 depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP. Dimanche, un kamikaze a fait exploser une voiture piégée sur un pont essentiel de Ramadi, une ville située à une centaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad et où les autorités peinent à rétablir leur contrôle dans les parties tenues plusieurs mois par des insurgés en début d'année. L'explosion a fait sept morts et 10 blessés et a gravement endommagé ce pont, l'un des cinq de la ville. Deux des ponts étant réservés aux forces de sécurité et un autre ayant déjà été endommagé ces derniers mois, les civils de Ramadi ne disposent désormais plus que d'un pont pour franchir l'Euphrate. Ramadi est le chef-lieu de la vaste province désertique et majoritairement sunnite d'al-Anbar, frontalière de la Syrie et haut lieu de l'insurrection qui avait suivi l'invasion américaine de 2003. Début janvier, des insurgés et des hommes de tribus anti-gouvernementales se sont emparés de plusieurs zones de Ramadi et de la totalité de la ville voisine de Fallouja. Les forces de l'ordre ont depuis repris l'essentiel de Ramadi, mais pas Fallouja, à 60 km de Bagdad. (Belga)

Nos partenaires