Irak: 55 "combattants d'Al-Qaïda" tués près de Ramadi et Fallouja

04/01/14 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Le Vif

(Belga) Les forces de sécurité irakiennes ont tué samedi 55 combattants affiliés à Al-Qaïda près des villes de Ramadi et de Fallouja, a affirmé à l'AFP le commandant des forces terrestres irakiennes.

"Des dizaines d'hommes armés ont été tués ce soir (samedi) dans deux opérations", a précisé le général Ali Ghaidan Majeed. La première opération, près de la ville de Ramadi, "a visé un groupe de l'Etat islamique en Irak et au Levant" (EIIL), tuant 25 de ses membres. Puis "un grand rassemblement de membres de l'EIIL a été visé près de Garma", non loin de Fallouja, et 30 hommes sont morts, a ajouté le général. Les violences ont éclaté lundi à Ramadi, chef-lieu de la province, après le démantèlement d'un camp de protestataires anti-gouvernementaux installé depuis un an, présenté par le gouvernement comme un "repaire d'Al-Qaïda". Elles se sont ensuite propagées à la ville proche de Fallouja. Des insurgés ont pris des quartiers des deux villes, à la faveur de combats rappelant les années qui ont suivi l'invasion américaine de 2003, lorsqu'elles étaient des bastions de l'insurrection. Et samedi, Fallouja est tombée entièrement entre les mains de l'EILL, selon une source sécuritaire. Si aucun bilan des combats depuis lundi n'est disponible, au moins 32 civils et 71 combattants d'Al-Qaïda sont morts dans la seule journée de vendredi, selon des sources au ministère de l'Intérieur. (Belga)

Nos partenaires