Irak: 500 évadés après l'attaque de deux prisons près de Bagdad

22/07/13 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 500 prisonniers se sont évadés de deux prisons proches de Bagdad après des attaques coordonnées contre elles ayant fait plus de 40 morts dans la nuit de dimanche à lundi, selon des membres du parlement et la police.

Hakim al-Zamili, un membre de la commission de la Sécurité et de la Défense au parlement, a déclaré à l'AFP que près de 500 prisonniers "terroristes", s'étaient évadés de la prison d'Abou Ghraib, à l'ouest de Bagdad. Chouan Taha, un député kurde membre de cette même commission, a estimé pour sa part, sur le site internet du parti kurde PUK, qu'"entre 500 et 1.000 détenus" s'étaient évadés des prisons de Taji et d'Abou Ghraib. Les attaques coordonnées contre les prisons de Taji, au nord de Bagdad, et celle d'Abou Ghraib, prison rendue tristement célèbre par les sévices commis par les Américains à l'encontre de détenus irakiens en 2004, ont duré près de 10 heures, selon la police. Aucun bilan n'a été donné concernant le nombre d'assaillants tués ou capturés, mais deux hôpitaux de la ville ont affirmé avoir reçu les corps de 10 assaillants. Vingt-et-un prisonniers sont morts et 25 ont été blessés dans des "émeutes" qui ont suivi l'attaque des prisons, a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de la Justice Wassam al-Fraiji. (Belga)

Nos partenaires