Irak: 27 personnes tuées en deux jours, dont 14 membres de la sécurité

30/10/13 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Le Vif

(Belga) Trois attaques suicide ont tué 14 membres de force de sécurité dans la nuit de mardi à mercredi, portant à 27 le nombre de morts dans les violences en Irak en deux jours, ont indiqué des responsables mercredi.

A Tarmiyah, au nord de Bagdad, mardi vers 23H30 locales (21H30 en Belgique), deux kamikazes ont attaqué une maison où se tenait une réunion au sujet de la sécurité, tuant onze personnes et en blessant au moins 20. Parmi les morts figurent quatre soldats, dont un général, trois policiers et quatre combattants de la milice Sahwa qui lutte contre Al-Qaïda. Près de la ville de Mossoul (nord), un kamikaze a actionné un véhicule rempli d'explosifs près d'un point de contrôle de la police, tuant huit personnes, dont trois policiers, et en blessant 25. Mercredi, une bombe sur le bord de la route a par ailleurs explosé près de la voiture d'un capitaine de police à Tikrit, au nord de Bagdad, tuant un civil et blessant l'officier, ont indiqué la police et un médecin. Enfin, d'autres attaques ont tué sept personnes mardi. Ces attaques portent à environ 700 le bilan des morts dans des violences depuis début octobre, et à plus de 5.400 depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources sécuritaires et médicales. Les violences sont les pires que l'Irak ait connues depuis 2008. Depuis le début de 2013, l'AFP n'a compté que 16 jours sans morts liées à des attaques, la date la plus récente étant le 24 mai. Le gouvernement de Nouri al-Maliki, dominé par les chiites, mène depuis des mois des campagnes à grande échelle pour tenter de lutter contre la violence mais sans résultat. (Belga)

Nos partenaires