Irak - 23 morts dans des attaques, dont 15 membres des forces de l'ordre

24/07/13 à 21:31 - Mise à jour à 21:31

Source: Le Vif

(Belga) Vingt-trois personnes ont péri mercredi dans des violences en Irak, dont 15 membres des forces de l'ordre dans le nord du pays, selon des sources médicale et de sécurité.

Neuf policiers ont été tués et deux autres blessés lorsqu'un groupe armé a attaqué au mortier et à l'arme automatique un commissariat de Pechmana, une ville située à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul. Deux ambulanciers, dont le véhicule a sauté sur un engin explosif alors qu'ils arrivaient avec les premiers secours, ont également été blessés. A Mossoul même, un soldat a été abattu par des inconnus. Quatre soldats ont également péri à Tikrit (160 km au nord de Bagdad) lorsque des inconnus ont mitraillé leur bus militaire, a-t-on appris de source policière et médicale. Le chauffeur civil de l'autocar et quatre autres soldats ont été blessés. Un autre soldat a été tué à Kirkouk (240 km au nord de Bagdad) par l'explosion d'une voiture piégée conduite par un kamikaze. Sept personnes ont été blessées. Dans la province d'al-Anbar, non loin de la frontière syrienne, des hommes embarqués dans plusieurs 4X4 équipés de fusils mitrailleurs ont attaqué un convoi militaire, apparemment dans le but de délivrer un haut responsable d'Al-Qaïda qui avait été blessé et capturé. L'attaque a échoué et quatre des assaillants ont été tués et un blessé, selon l'armée qui a fait état de quatre blessés dans ses rangs. Quatre autres personnes ont été tuées dans d'autres attaques dans le pays. Cette nouvelle série de violences intervient au lendemain d'une revendication par un groupe lié à Al-Qaïda d'attaques en début de semaine contre deux prisons d'où des centaines de prisonniers, dont des dirigeants extrémistes, se sont évadés. Cette spectaculaire évasion a érodé encore un peu plus la confiance dans le gouvernement, incapable d'endiguer la flambée des violences. (Belga)

Nos partenaires