Irak - 17 morts dans des attentats touchant majoritairement des pèlerins et manifestants chiites

25/06/13 à 22:28 - Mise à jour à 22:28

Source: Le Vif

(Belga) Des attentats touchant majoritairement des pèlerins et des manifestants chiites ont fait 17 morts mardi en Irak, où la recrudescence des violences fait craindre la reprise d'un conflit confessionnel ouvert.

L'attentat le plus meurtrier a eu lieu à Touz Khourmatou, dans le nord de l'Irak, où deux kamikazes ont fait exploser leurs bombes dans une tente remplie de manifestants, tuant au moins 11 personnes et en blessant 55, selon un médecin et un élu local. Au sud de Bagdad, trois personnes ont été tuées et 15 blessées par l'explosion d'une bombe collée à un minibus au passage de pèlerins chiites se rendant dans la ville sainte de Kerbala pour célébrer l'anniversaire de l'imam Mehdi, le 12e imam des chiites, selon des sources policière et médicale. Et à Bagdad, une autre bombe magnétique posée sur un minibus a tué trois personnes, tandis que lors d'un incident isolé, ds hommes armés ont blessé deux gardes devant une église assyrienne. Le double attentat-suicide de Touz Khourmatou s'est déroulé sur les lieux où des manifestants protestaient contre l'insécurité persistante dans la ville ethniquement mixte, selon le maire par intérim, Taleb al-Bayati. Touz Khourmatou, une ville située à 175 km au nord de Bagdad, fait partie avec la ville de Kirkouk d'une bande de territoire revendiquée à la fois par la région autonome du Kurdistan irakien et le gouvernement central de Bagdad. Cette dispute sur ce territoire, qui s'étend de la frontière orientale de l'Irak avec l'Iran à sa frontière occidentale avec la Syrie, est citée par les diplomates comme l'une des plus grandes menaces à la stabilité à long terme du pays. (Belga)

Nos partenaires