Irak: 11 policiers tués dans des heurts près de Ramadi

11/07/14 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Le Vif

(Belga) Des insurgés sunnites ont lancé une offensive près de Ramadi, chef-lieu de la province d'Al-Anbar, à 100 km à l'ouest de Bagdad, tuant 11 policiers et en blessant 24, ont annoncé vendredi un officier et un médecin. Les insurgés ont pris le contrôle de plusieurs secteurs à l'ouest de la ville depuis le début des combats jeudi après-midi. Ils se sont emparés d'un poste de police, et en ont fait exploser un autre.

Irak: 11 policiers tués dans des heurts près de Ramadi

La chute de Ramadi serait une avancée majeure pour les insurgés qui ont déjà pris le contrôle de pans de territoires dans cinq provinces irakiennes, notamment Al-Anbar. Les troubles dans cette province à majorité sunnite frontalière de la Syrie ont commencé fin 2013, et les insurgés ont pris en janvier certains secteurs de Ramadi et le contrôle total de la ville de Fallouja, à 60 km à l'ouest de Bagdad. Des insurgés sunnites, menés par le groupe ultra-radical de l'Etat islamique (EI), ont lancé le 9 juin une vaste offensive, mettant la main sur Mossoul, deuxième ville d'Irak, une grande partie de sa province Ninive (nord), ainsi que des secteurs des provinces de Diyala (est), Salaheddine, Kirkouk et Al-Anbar (ouest). Après la débandade des premiers jours, l'armée irakienne a lancé une contre-offensive pour reprendre le contrôle de ces territoires, sans pour l'instant rencontrer de réels succès. (Belga)

Nos partenaires