Intoxications à l'alcool frelaté à Tripoli: 51 morts depuis samedi

11/03/13 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

(Belga) Une vague d'intoxications à l'alcool frelaté a fait 51 morts et 378 cas d'empoisonnement depuis samedi à Tripoli, selon un nouveau bilan du ministère libyen de la Santé publié lundi.

Le ministère a indiqué que 38 personnes étaient mortes dans les hôpitaux de Tripoli après avoir consommé de l'alcool frelaté contenant du méthanol, ajoutant que 13 autres personnes, que leurs familles ont préféré évacuer vers la Tunisie voisine, avaient trouvé la mort au cours du trajet. En outre, 378 personnes ont été empoisonnées, selon le communiqué du ministère qui a appelé les Libyens à arrêter de consommer de l'alcool. La vente et la consommation de boissons alcoolisées sont interdites en Libye, mais l'alcool de contrebande alimente le marché noir. Un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Houssine Al-Ameri, a indiqué à l'AFP qu'une enquête avait été ouverte pour déterminer les responsables de ce drame. Une source au sein des services de sécurité a précisé sous couvert de l'anonymat que le ministère de l'Intérieur se préparait à donner l'assaut contre les trafiquants et fournisseurs. Un précédent bilan communiqué par le chef du bureau de l'information du ministère de la Santé, Amar Mohamed Amar, faisait état de 38 morts. (NLE)

Nos partenaires