Yémen: le Premier ministre indemne après l'attaque de son hôtel à la roquette

06/10/15 à 07:36 - Mise à jour à 08:08

Source: Afp

Le Premier ministre yéménite est sorti indemne d'une attaque à la roquette mardi matin contre son hôtel à Aden (sud), a annoncé à l'AFP un membre de son gouvernement.

"Le Premier ministre Khaled Bahah est en bonne santé et n'a pas été touché", a déclaré le ministre de la Jeunesse et des sports, Nayef al-Bakri.

L'hôtel était partiellement en feu après avoir été touché par deux roquettes, selon une source de sécurité et des témoins.

"Il y a eu des morts et des blessés" dans l'attaque, a déclaré à l'AFP un responsable provincial, qui a requis l'anonymat.

L'hôtel Al-Qasr est situé dans la banlieue ouest d'Aden, déclarée capitale "provisoire" du Yémen après sa reprise à la mi-juillet aux rebelles chiites Houthis pro-iraniens.

Des équipes de la défense civile s'employaient à contenir le feu sur le lieu de l'attaque où ont afflué des ambulances pour évacuer les victimes, ont indiqué des témoins.

Deux roquettes ont touché l'hôtel, dont l'une s'est abattue sur l'entrée principale de l'établissement, tandis que la troisième est tombée en mer, selon le responsable provincial.

Non loin de l'hôtel, deux autres roquettes ont visé, sans les toucher, une caserne tenue par des forces de la coalition arabe, menée par l'Arabie saoudite, et une résidence de membres de cette même coalition, ont indiqué des habitants du quartier.

M. Bahah et des membres de son gouvernement se sont installés en septembre à Aden à leur retour de six mois d'exil en Arabie saoudite.

Ils ont été suivis le 23 septembre par le président Abd Rabbo Mansour Hadi qui effectue actuellement une visite en Arabie saoudite après avoir participé à New York à l'Assemblée générale de l'ONU.

Aden et quatre autres provinces du sud ont été reprises cet été aux rebelles par les forces gouvernementales et les troupes de la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite, intervenue fin mars au Yémen pour empêcher les Houthis de prendre le contrôle de tout le pays.

L'attaque aux roquettes intervient quelques jours après l'annonce par les forces gouvernementales de la reconquête du détroit stratégique de Bab Al-Mandeb, à l'embouchure du golfe d'Aden et de la mer Rouge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires