Yémen : l'Onu se prépare à une vaste opération humanitaire en cas de trêve

12/05/15 à 13:40 - Mise à jour à 13:38

Source: Belga

Les agences humanitaires de l'Onu se préparaient mardi à mener une large opération humanitaire au Yémen alors qu'une trêve à l'initiative de l'Arabie saoudite, qui dirige une coalition arabe contre la rébellion yéménite, doit entrer en vigueur dans la soirée.

Yémen : l'Onu se prépare à une vaste opération humanitaire en cas de trêve

© Reuters

"Le Programme alimentaire mondial (PAM) se tient prêt à apporter des rations alimentaires d'urgence à plus de 750.000 personnes dans les régions touchées par le conflit", a déclaré une porte-parole de l'organisation, Elisabeth Byrs, lors d'un point de presse à Genève. Le PAM va aussi profiter de la trêve pour prépositionner dans le pays des stocks d'aide alimentaire. Jusqu'à présent, les combats et les restrictions aux importations avaient entravé fortement les opérations humanitaires.

L'organisation onusienne avait annoncé le 30 avril que la pénurie de carburant l'obligeait à arrêter progressivement ses distributions de nourriture. Depuis, un navire, chargé de 250.000 litres de carburant et d'équipements, a accosté samedi au port de Hodeida, dans l'ouest du Yémen.

Un deuxième navire, qui se trouve dans les eaux internationales avec à son bord 120.000 litres de carburant, attend de pouvoir accoster. Mais le PAM estime avoir besoin d'un million de litres de carburant par mois au Yémen. Un porte-parole du Haut-commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR), Adrian Edwards, a indiqué que l'agence "finalisait les préparatifs" pour mettre sur pied "un gigantesque pont aérien": trois avions devraient apporter dans un premier temps 300 tonnes d'aide. "Des centaines de milliers de personnes ont du mal à satisfaire leurs besoins fondamentaux et ont désespérément besoin d'aide", a déclaré M. Edwards.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est prête aussi à "accroître (ses) activités", et à déplacer notamment des équipements médicaux vers des régions touchées par le conflit qui n'ont pas encore pu recevoir d'aide.

Le cessez-le-feu proposé vendredi par Ryad devrait prendre effet mardi soir pour cinq jours renouvelables. Cette trêve, si elle est respectée, précèdera un sommet des pays du Golfe avec les Etats-Unis démarrant le 13 mai, où le Yémen figurera en bonne place.

Le roi d'Arabie saoudite et trois autres monarques du Golfe ne seront pas présents. Au cours du mois d'avril, le PAM a pu venir en aide à 1,1 million de personnes au Yémen. Le conflit, qui a démarré en mars, a aggravé la situation humanitaire dans ce pays, où l'Onu estime désormais que 12 millions de Yéménites sont en insécurité alimentaire.

Plus de 300.000 civils ont été déplacés à l'intérieur du Yémen par les violences en cours, alors qu'il y avait déjà plus de 330.000 déplacés internes avant la crise actuelle. Selon l'Onu, 828 civils ont été tués depuis le début du conflit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires