Yémen: combats et raids aériens peu avant une trêve

15/12/15 à 09:37 - Mise à jour à 10:46

Source: Afp

De nouveaux combats ont éclaté mardi au Yémen entre forces loyalistes et rebelles chiites Houthis peu avant l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu dans ce pays ravagé par la guerre, selon des sources militaires.

Yémen: combats et raids aériens peu avant une trêve

Au nord de la capitale Sanaa. © AFP/Mohammed Huwais

Les rebelles ont déploré la mort de 10 personnes dans des raids aériens de la coalition militaire arabe à l'aube dans la région de Haradh, près de la frontière avec l'Arabie saoudite. Ces raids ont fait aussi au moins 20 blessés, a ajouté l'agence de presse Saba que contrôlent les rebelles.

L'aviation de la coalition est intervenue également dans le sud-ouest du Yémen où elle a pris pour cibles des positions des rebelles à Taëz, chef-lieu de la province éponyme, et dans l'est de cette ville, assiégée par les Houthis depuis des mois, selon des sources militaires progouvernementales.

Des affrontements au sol ont également éclaté lorsque les rebelles ont tenté d'avancer dans le nord de Taëz, ont ajouté ces sources.

Dans la province de Marib, à l'est de la capitale Sanaa, les forces loyalistes ont reconquis dans la matinée plusieurs positions dans le nord de cette province après de violents combats contre les rebelles, selon les mêmes sources.

Un cessez-le-feu est entré en vigueur mardi au Yémen, déchiré par un conflit meurtrier depuis près de neuf mois, a annoncé la coalition militaire arabe qui intervient sous commandement saoudien dans ce pays.

Le cessez-le-feu, décrété à partir de 12H00 locales, a pris effet à l'heure prévue, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la coalition, le général de brigade Ahmed Assiri.

La coalition, conduite par l'Arabie saoudite depuis son intervention en mars au Yémen, a toutefois prévenu qu'elle se "réservait le droit de riposter en cas de violation" de la trêve par les Houthis.

La guerre au Yémen a fait plus de 5.800 morts depuis mars, selon l'ONU.

En savoir plus sur:

Nos partenaires