Wikileaks : Julian Assange arrêté par la police britannique

07/12/10 à 07:51 - Mise à jour à 07:51

Source: Le Vif

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange s'est présenté mardi matin à la police britannique, qui l'a arrêté, a annoncé Scotland Yard. Il sera maintenu en détention jusqu'au 14 décembre.

Wikileaks : Julian Assange arrêté par la police britannique

© EPA

Julian Assange, 39 ans, "a été arrêté en vertu d'un mandat européen à 09H30 GMT", alors qu'il se présentait devant la police, a précisé Scotland Yard.

"Il doit comparaître aujourd'hui devant la cour de justice de Westminster", a ajouté le communiqué de la police britannique.

Julian Assange doit répondre des accusations de "coercition, agression sexuelle et viol" à l'encontre de deux femmes, pour des faits qui auraient été commis en août en Suède.

Le fondateur de WikiLeaks s'était défendu sur Twitter des faits qui lui sont reprochés, indiquant que "les charges sont sans fondement et le fait qu'elles sortent en ce moment est profondément perturbant".

Son avocat a plusieurs fois indiqué qu'il ferait appel d'une éventuelle décision d'extrader son client, affirmant s'inquiéter d'une possible extradition vers les Etats-Unis, s'il devait être arrêté et confié à la police suédoise, et soulignant les "déclarations belliqueuses venant des Etats-Unis".

Les Etats-Unis menacent M. Assange de poursuites en représailles à la diffusion progressive depuis plusieurs jours par WikiLeaks de 250.000 télégrammes diplomatiques américains embarrassants, sans pour autant avoir trouvé à ce jour un chef d'inculpation recevable.

La procédure d'extradition de Julian Assange pourrait toutefois prendre plusieurs semaines, voire des mois, selon un porte-parole de l'agence britannique pour le crime organisé (SOCA)

Une arrestation attendue

Julian Assange devait se présenter devant la justice britannique, selon une annonce du quotidien The Guardian.

Citant des sources anonymes, le quotidien avait affirmé mardi que l'Australien âgé de 39 ans viendrait négocier sa liberté provisoire sous caution. Celle-ci pourrait être d'un montant se situant entre 100.000 (160.000 dollars, 120.000 euros) et 200.000 livres.

Six personnes au moins devraient en outre se porter garantes pour lui. L'avocat de Julian Assange, Mark Stephens, s'est refusé à confirmer les allégations du Guardian. "Je n'ai conclu aucun arrangement avec la police pour l'instant", a-t-il déclaré. Me Stephens avait indiqué lundi être en relation avec la police britannique pour organiser un entretien sur une base volontaire avec son client, qui se trouve selon toute probabilité en Angleterre.

"La requête est d'interroger Julian Assange", avait dit l'avocat qui s'était inquiété d'une possible extradition de son client vers les Etats-Unis, s'il devait être arrêté et confié à la police suédoise. Selon la BBC, la police britannique a reçu lundi un nouveau mandat d'arrêt international émis par la justice suédoise à l'encontre de Julian Assange, pour des affaires de "viol, d'agression sexuelle et de coercition". Un premier mandat d'arrêt émis par la Suède avait été mal rédigé.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires