Thierry Fiorilli
Thierry Fiorilli
Rédacteur en chef du Vif/L'Express
Opinion

21/10/17 à 12:00 - Mise à jour à 11:58
Du Le Vif/L'Express du 20/10/17

Weinstein, Zemmour et la peur porcine

En réaction au lancement de plusieurs campagnes de dénonciation de harcelement sur les réseaux sociaux ("#BalanceTonPorc", notamment) suite à l'affaire Wenstein, le polémiste français Eric Zemmour a jugé ces pratiques comme étant de la "délation", et les a comparées à la dénonciation des juifs pendant la guerre.

Ça ne pouvait venir que de lui. Quelques jours après le lancement sur les réseaux sociaux des campagnes #BalanceTonPorc (depuis la France) et #MeToo ou #MyHarveyWeinstein (depuis les Etats-Unis) et l'écho inouï qu'elles ont recueilli pour que s'expriment des femmes qui ont vécu agressions ou harcèlement sexuels comme, durant des décennies, les proies du producteur américain Harvey Weinstein, Eric Zemmour a prétendu, sur Europe1, n'y voir qu'" une meute. Pendant la guerre, on aurait dit de libérer la parole aussi ? Dénonce ton juif, ça aurait été parfait. C'est de la délation, point barre. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires