Vol Rio-Paris : les boîtes noires ont révélé leurs secrets

16/05/11 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Le Vif

Le BEA a annoncé avoir pu lire l'ensemble des données contenues dans les enregistreurs de vol retrouvés parmi les débris de l'appareil. Un premier rapport sera rendu public au cours de l'été.

Vol Rio-Paris : les boîtes noires ont révélé leurs secrets

© Image Globe

Les boîtes noires ont parlé. Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a annoncé ce lundi être parvenu ce week-end à "recueillir l'intégralité des données contenues" dans les deux boîtes noires du vol AF447 Rio-Paris. Le 1er juin 2009, le crash de l'appareil au large du Brésil avait fait 228 morts.

L'analyse des données contenues dans les boîtes noires prendra "plusieurs semaines", selon les enquêteurs. Le BEA a ajouté qu'un premier rapport d'étape sur les causes de l'accident - toujours inexpliqué - sera publié cet été.

Pendant 23 mois au fond de l'Atlantique, les enregistreurs de vols, repêchés les 1er et 2 mai dernier, étaient immergés à 3900m de profondeur. Des conditions de conservation qui faisaient craindre au BEA une altération des données.

Les deux boîtiers, l'un contenant les paramètres de vol, l'autre les enregistrements sonores dans le cockpit, renferment des données cruciales pour tenter d'expliquer la catastrophe.

Jusqu'ici, les enquêteurs avaient relevé que le dysfonctionnement (givrage en haute altitude) des sonde de vitesse de l'appareil, dites sondes Pitot, du groupe français d'électronique Thales, était une des défaillances établies de la catastrophe mais qu'elle ne pouvait expliquer à elle seule le crash de l'appareil.

Le Vif.be, avec L'Express.fr et Belga

Nos partenaires