Violentes manifestations anti-rigueur à Athènes

26/09/12 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Le Vif

Des heurts ont éclaté mercredi à Athènes entre quelques centaines de jeunes cagoulés et les forces de l'ordre à l'arrivée sur la place centrale de Syntagma d'une manifestation contre un nouveau train de rigueur, a constaté une journaliste de l'AFP.

Violentes manifestations anti-rigueur à Athènes

© Reuters

Des manifestants violents, opérant par petits groupes, ont jeté des cocktails-Molotov en contrebas de la place en direction de la police, qui a riposté par des tirs de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogènes. Les affrontements se sont poursuivis sur la place et vers le ministère des Finances, devant lequel un camion de pompiers était stationné, alors que le gros des manifestants reculait dans le calme, avant une charge policière qui a repoussé certains des jeunes vers les rues environnantes. Des jeunes ont aussi mis le feu à un kiosque de promotion d'une société téléphonique, et à des poubelles, s'en prenant également à des vitrines, tandis que les hôtels de luxe longeant la place étaient mis à l'abri des échauffourées par un cordon policier.

52.000 manifestants

Quelque 5.000 policiers ont été déployés pour contenir ces débordements, fréquents en Grèce, à l'occasion des manifestations rassemblant 52.000 personnes à Athènes et Salonique (nord du pays) selon la police. Ces défilés marquent la journée d'action organisée mercredi par les syndicats du pays contre le nouveau train d'économies en préparation.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires