Violent attentat en plein centre de Kaboul: au moins 18 morts

18/05/10 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Le Vif

Six soldats de l'Otan ont péri ce mardi dans un violent attentat revendiqué par les talibans, dans le centre de Kaboul. La présence militaire occidentale en Afghanistan est sérieusement mise à mal depuis le début de l'année.

Violent attentat en plein centre de Kaboul: au moins 18 morts

© Reuters

Un attentat suicide à la voiture piégée visant les forces de l'Otan à Kaboul a fait au moins 18 morts, dont cinq soldats américains ainsi qu'un autre militaire de l'Otan, l'attaque la plus meurtrière dans la capitale afghane depuis février 2009. Les talibans ont revendiqué l'attaque dans un appel téléphonique à l'AFP.

"Six soldats internationaux ont été tués et plusieurs autres blessés quand un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée près d'un convoi de l'Isaf (la force de l'Otan) et de véhicules civils roulant ce matin sur la route Darulaman", a indiqué le commandement de l'Otan dans un communiqué. Un porte-parole de l'Otan a précisé à l'AFP que cinq des six soldats étaient américains. "Des civils afghans ont également été tués et blessés", ajoute l'Otan.

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Zemaray Bashary, 12 civils ont péri et 47 ont été blessés dans cet attentat qui s'est produit peu après 8h locales dans l'ouest de Kaboul. Cinq véhicules de l'Otan et une douzaine de véhicules civils ont été endommagés par l'explosion. "La plupart des blessés étaient dans un bus. Il y a des femmes et des enfants parmi les victimes", a souligné M. Bashary.

Attaques de plus en plus audacieuses

L'attentat s'est produit tout près du palais Darul-Aman, sur un des axes principaux menant du centre de Kaboul à l'ouest de la capitale. Le quartier concentre également le parlement, le musée national, un hôpital tenu par des Occidentaux, un ministère et une université américaine. Les carcasses de minibus, d'un bus, de véhicules 44 et d'un Humvee jonchaient le site de l'explosion. "Nous revendiquons cette attaque. L'attaque, qui était un attentat suicide à la voiture piégée a été perpétrée par notre moujahidine", a déclaré à l'AFP Zabihullah Mujahid, un porte-parole régulier du commandement taliban. Le kamikaze visait "les envahisseurs de l'Otan", selon ce porte-parole qui s'exprimait par téléphone depuis une localisation inconnue.

Les talibans, dont l'insurrection s'est intensifiée ces deux dernières années, lancent de plus en plus souvent des attaques suicide audacieuses au coeur même de Kaboul, censé être la ville la mieux protégée du pays. A la mi-avril, les autorités avaient annoncé l'arrestation de neuf aspirants kamikazes qui projetaient des attaques contre des "cibles stratégiques" dans la capitale afghane.

Le 26 février, un commando de talibans a attaqué des maisons d'hôtes hébergeant des étrangers au coeur même de la capitale, tuant 16 personnes, dont sept Indiens, un Français et un Italien. Le commandement des talibans afghans a annoncé récemment le lancement d'une série d'opérations de "jihad" - attaques, attentats et assassinats - visant les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers présents en Afghanistan.

208 morts depuis début 2010

Avec ces six décès, au lendemain d'une journée où quatre soldats de l'Otan avaient déjà péri, 208 militaires des forces internationales ont été tués cette année dans le cadre de la guerre en Afghanistan, selon un décompte de l'AFP établi à partir du site internet indépendant icasualties.org. 130 soldats américains sont morts dans la même période. Depuis le début de l'année, les forces internationales essuient leurs pertes les plus lourdes sur cette période de l'année en plus de huit ans de guerre, signe que l'insurrection des talibans s'intensifie alors que les renforts affluent. Pour comparaison, 119 soldats étrangers avaient péri entre janvier et fin mai 2009. L'année 2009, avec 520 soldats des forces internationales tués en Afghanistan, avait été de très loin la plus meurtrière depuis la chute des talibans fin 2001. En moyenne, depuis l'été 2009, un à deux soldats de l'Otan meurent chaque jour en Afghanistan.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires