Vers la création d'un corps européen de garde-frontières

06/07/16 à 14:31 - Mise à jour à 14:30

Source: Belga

Le Parlement européen s'est prononcé, mercredi à Strasbourg, en faveur de la création d'un corps européen de garde-frontières et de garde-côtes.

Vers la création d'un corps européen de garde-frontières

Un hélicoptère Frontex au large des côtes grecques. © REUTERS

En vertu des propositions soutenues par l'assemblée parlementaire, les autorités nationales continueront à gérer leurs frontières au jour le jour, mais pourront, si des frontières extérieures de l'UE sont menacées, demander de l'aide à l'Agence européenne de garde-côtes et garde-frontières.

La nouvelle structure devra être en mesure de déployer rapidement jusqu'à 1.500 personnes aux frontières concernées. Elle ne possédera pas ses propres gardes, mais pourra faire appel à des équipes fournies par les États membres.

"Ce n'est pas une solution miracle qui peut résoudre la crise de la migration à laquelle l'Union est confrontée aujourd'hui ou restaurer entièrement la confiance dans l'espace Schengen, mais c'est une première étape très nécessaire", a notamment déclaré le rapporteur Artis Pabriks (PPE). Les nouvelles règles ont été approuvées par 483 voix pour, 181 contre et 48 abstentions. Elles devraient entrer en vigueur à l'automne.

Nos partenaires