Verhofstadt et Cohn-Bendit unissent leurs voix pour une Europe fédérale

01/10/12 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Le Vif

"Debout l'Europe! ": c'est l'injonction que lancent Guy Verhofstadt et Daniel Cohn-Bendit, les chefs de file respectifs des libéraux et des Verts au Parlement européen, dans un livre-manifeste en faveur d'une véritable Europe fédérale, seule voie efficace pour sortir le Vieux continent de la crise, selon les auteurs.

Verhofstadt et Cohn-Bendit unissent leurs voix pour une Europe fédérale

© Image Globe

L'ouvrage part du constat d'impuissance de l'Europe, dans sa forme actuelle, à résoudre la crise financière et souveraine qui sévit depuis 2008, et ce malgré plus d'une vingtaine de réunions au sommet entre dirigeants européens.

"Il est impossible de continuer comme cela! La crise que nous vivons n'est pas une crise économique. C'est plutôt une crise politique aux conséquences économiques. Le vrai problème, c'est que les Etats ne veulent pas donner davantage de pouvoirs à l'Europe! ", martèle Guy Verhofstadt.

La solution à la crise, plaident les deux eurodéputés, n'est dès lors pas moins d'Europe, mais au contraire plus d'Europe, à savoir la création d'un véritable gouvernement européen, d'une armée commune, d'un socle de sécurité social commun, d'un passeport européen, et d'un véritable budget pour l'Europe.

Se recentrer sur l'Etat-nation pour se sortir de la crise, comme le préconisent les eurosceptiques et autres souverainistes, n'est qu'un leurre, assurent les compères.

"Les marchés financiers ont détruit la souveraineté des Etats nations", analyse Daniel Cohn-Bendit, prenant l'exemple récent de la Grèce ou de l'Espagne. "Seule l'Europe pourra en réalité nous permettre de regagner cette souveraineté! ", selon l'ancien leader de Mai 68.

Pour Guy Verhofstadt, les initiatives et décisions prises aujourd'hui au sommet de l'Europe sont bien trop peu ambitieuses pour changer véritablement le cours des choses, les chefs d'Etat étant surtout préoccupés par la défense de leurs intérêts nationaux.

"Le choix qui se présente à nous est clair: veut-on les Nations unies de l'Europe ou bien les Etats-Unis d'Europe? ", résume l'ancien Premier ministre belge.

Rassemblé en 150 pages, l'opus commun est organisé en deux parties: un manifeste d'une septantaine de pages rédigé par Guy Verhofstadt et Daniel Cohn-Bendit, suivi d'une longue interview croisée des deux hommes menée par Jean Quatremer, correspondant du journal français "Libération" à Bruxelles, et fédéraliste européen convaincu lui-même.

"Debout l'Europe! " est publié en français par Actes Sud et André Versaille. Il est vendu au prix de 11,90 euros.

L'ouvrage sort simultanément dans différentes langues en France, en Belgique, ainsi qu'en Espagne, en Italie, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

Une édition polonaise est déjà en préparation. Le livre sortira aussi sous peu en Grèce où il sera distribué... gratuitement vu la situation économique dramatique que connaît le pays.

Avec Belga

Nos partenaires