Venezuela: le gouvernement contesté rend hommage à Hugo Chavez

05/03/14 à 20:09 - Mise à jour à 20:09

Source: Le Vif

Contesté depuis un mois dans la rue par des étudiants et l'opposition, le gouvernement vénézuélien de Nicolas Maduro commémorait mercredi en grande pompe la mort d'Hugo Chavez, terrassé par un cancer il y a un an après 14 années au pouvoir.

Venezuela: le gouvernement contesté rend hommage à Hugo Chavez

© AFP

A la mi-journée, Nicolas Maduro, vêtu d'un costume sombre barré de l'écharpe présidentielle, a ouvert un défilé civilo-militaire en paradant avec son épouse sur le toit d'une limousine sur la Route des Illustres, dans l'ouest de Caracas.

"Un an après le départ de notre commandant en chef, la révolution bolivarienne est debout, victorieuse, en ordre de bataille vers le socialisme", a scandé le successeur et héritier politique de Hugo Chavez, visé depuis un mois par une vague de manifestations d'étudiants et de l'opposition.

Ce mouvement, lancé le 4 février en province, juge le gouvernement responsable de l'insécurité, d'une inflation record (plus de 56% en 2013) et de pénuries récurrentes de produits de première nécessité. Les violences qui ont accompagné les manifestations ont déjà fait 18 morts et au moins 260 blessés.

Mercredi, étudiants et sympathisants de l'opposition ont à nouveau prévu de manifester dans plusieurs villes. Dans l'est de Caracas, un des bastions de l'opposition, des groupes d'étudiants ont édifié de nouvelles barricades dans la matinée avant d'être dispersés par les forces de l'ordre. De l'autre côté de la capitale, après un défilé de plusieurs catégories socioprofessionnelles, le gouvernement devait exhiber un équipement militaire dernier cri, acquis récemment à grands frais grâce à la rente pétrolière.

Parmi les chefs d'Etat de pays "amis" venus rendre hommage à l'ancien président (1999-2013), figuraient le Bolivien Evo Morales et le Cubain Raoul Castro, qui a déposé dans la matinée une rose sur le cercueil du "Commandante". Le Nicaraguayen Daniel Ortega avait annoncé sa participation mardi, mais n'a finalement pas fait le déplacement.

Point d'orgue des célébrations officielles, une cérémonie religieuse est programmée à la Caserne de la Montagne, où repose la dépouille de l'ex-commandant parachutiste. Sise sur un promontoire de la capitale non loin du palais présidentiel, le site est devenu un lieu de pèlerinage pour les partisans de l'ancien président. Au Venezuela, sa forte popularité n'a jamais été démentie, en particulier auprès des plus modestes.

Nos partenaires