USA - Romney : "Je ne m'en fais pas trop pour les plus pauvres"

02/02/12 à 08:51 - Mise à jour à 08:51

Source: Le Vif

Le multimillionnaire américain Mitt Romney, candidat à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche, a confié mercredi ne pas trop s'en faire pour les plus pauvres de ses concitoyens qui peuvent compter, selon lui, sur l'Etat-providence pour joindre les deux bouts.

USA - Romney : "Je ne m'en fais pas trop pour les plus pauvres"

© Reuters

"Si je me suis lancé dans cette course, c'est parce que je suis attaché aux Américains", a déclaré sur CNN l'ex-gouverneur du Massachusetts, qui espère affronter le président sortant Barack Obama lors de la présidentielle du 6 novembre.

"Je ne m'en fais pas trop pour les plus pauvres. Dans notre pays, il existe des filets de sécurité. S'ils ont besoin d'être réparés, je m'en chargerai. Je ne m'en fais pas trop non plus pour les plus riches, ils s'en sortent bien", a lancé M. Romney, qui a déclaré des revenus de 20 millions de dollars pour 2010.

Le candidat, qui fait figure de modéré face à son rival conservateur Newt Gingrich, s'exprimait au lendemain de sa large victoire lors de la primaire de Floride.

M. Gingrich n'a pas manqué de réagir aux propos de Mitt Romney mercredi, se disant "fatigué des politiciens des deux partis (démocrate et républicain, ndlr) qui montent les Américains les uns contre les autres". "Moi, a-t-il dit, je suis candidat pour être le président de tous les Américains et je me préoccupe de tous les Américains".

Bien qu'il ait désormais plusieurs longueurs d'avance sur les trois autres candidats à l'investiture, M. Romney semble avoir du mal à persuader les plus conservateurs d'entre les républicains qu'il partage leurs valeurs. Certains lui reprochent également de ne pas être en phase avec la réalité économique du pays.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires