USA : partenariat inédit entre Facebook et CNN pour couvrir les présidentielles

12/07/12 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

"I'm voting" est la nouvelle application conçue par Mark Zuckerberg pour suivre en temps réels la course à la présidentielle américaine. La chaîne de télévision CNN est impliquée dans le projet.

USA : partenariat inédit entre Facebook et CNN pour couvrir les présidentielles

© Reuters

La bataille entre Barack Obama et Mitt Romney n'a pas encore véritablement commencé, mais on sait déjà que le scrutin sera caractérisé par une nouveauté presque révolutionnaire.

Facebook et la chaîne télévisée CNN ont lancé une initiative qui pourrait déterminer la course à la Présidence. Il s'agit d'une nouvelle application, "I'm voting", qui permettra de suivre en temps réel sur Facebook le vote et l'orientation des 160 millions d'Américains inscrits sur le réseau social.

Selon les derniers sondages, les deux rivaux ont chacun 47% de votes de préférence. Mais en plus des traditionnels sondages, cette fois il y aura également la masse d'informations que Facebook transmettra à CNN pour la couverture en direct des élections. Il s'agit d'une première.

Les activités, le vote et les opinions des électeurs inscrits sur le réseau social seront reproduits sur une carte qui montrera les résultats en direct. D'autres médias traditionnels sont également en train d'évaluer les possibilités d'alliances stratégiques pour contrer cette nouvelle concurrence.

Même le New York Times entamera une collaboration avec BuzzFedd, un site internet d'actualité connu pour son style jeune et irrévérencieux. Et on s'en doute, Twitter aura également un rôle à jouer lors de cette journée électorale.

Grâce au web aujourd'hui, les candidats à la Présidence seraient susceptibles de communiquer directement avec 50 à 70% des électeurs. Voilà pourquoi l'alliance Facebook-CNN pourrait se révéler décisive.

Mais l'application "I'm voting" pose question concernant la divulgation des résultats avant la fermeture des bureaux de vote. Principe sacré en France, il ne semble pas poser le même problème outre-Atlantique. En effet, si les médias français n'ont pas été autorisés à donner les résultats des élections avant 20 heures, aux États-Unis, avec cette nouvelle application Facebook, la diffusion des résultats risque bien de tout chambouler et d'influencer les votes.

Anna M. Volpe

En savoir plus sur:

Nos partenaires