USA: nouvelle nuit d'émeutes à Ferguson

18/08/14 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

La police anti-émeute de Ferguson (centre des Etats-Unis) a tiré du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants encore présents dimanche soir tard dans les rues de la ville. Le gouverneur du Missouri ordonne le déploiement de la Garde nationale.

USA: nouvelle nuit d'émeutes à Ferguson

© REUTERS

Jay Nixon, a ordonné l'intervention de la Garde nationale pour "ramener le calme et l'ordre" à Ferguson, à la suite de nouveaux incidents dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-il indiqué dans un communiqué publié sur son site internet.

"Ce soir (dimanche, ndlr), un jour d'espoir, de prières et de protestations pacifiques a été gâché par les violents actes criminels d'un nombre croissant d'individus organisés, nombre d'entre eux étant extérieurs à l'État et à la communauté", souligne le gouverneur. "Leurs actions font courir des risques aux résidents et aux commerces de Ferguson. Ces actes violents ne rendent pas service à la famille de Michael Brown et à sa mémoire, ainsi qu'aux personnes de cette communauté qui aspirent à ce que la justice soit rendue et à se sentir en sécurité chez eux."

Ferguson est secouée par des émeutes quotidiennes depuis qu'un policier a tué un jeune Noir en tirant au moins à six reprises, il y a environ dix jours. Michael Brown, 18 ans, a été touché par deux balles dans la tête et quatre dans le bras droit, selon le New York Times, citant les premières constatations d'une autopsie réalisée à la demande de la famille de la victime par l'ancien médecin légiste en chef de New York, Michael Baden. Tous les coups ont été tirés alors que Michael Brown se trouvait de face, selon le journal.

La mort de Michael Brown, le 9 août, a provoqué une semaine de manifestations pacifiques, d'émeutes sporadiques et l'instauration d'un couvre-feu samedi et dimanche. Dimanche soir, les policiers, équipés de gilets pare-balles, de masques à gaz et escortés par des véhicules blindés, ont commencé à disperser des manifestants, majoritairement des jeunes, près de trois heures avant l'entrée en vigueur du couvre-feu à minuit. Certains jeunes brandissaient des pancartes dénonçant les violences policières, beaucoup levaient les mains en l'air pour faire signe de se rendre, tandis que d'autres provoquaient les policiers et leur renvoyaient les capsules de gaz lacrymogène.

Les policiers se sont dirigés vers les manifestants après que certains d'entre eux eurent lancé des cocktails Molotov dans leur direction, a rapporté KMOV-TV. D'autres sources faisaient état de coups de feu. Des photos publiées sur Twitter ont montré des émeutiers brisant les vitres d'un restaurant McDonald's. Ces images contrastent avec l'hommage pacifique rendu à Michael Brown par plusieurs centaines de personnes plus tôt dans la journée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires