USA: les républicains emportent la majorité à la Chambre, mais ils ratent le Sénat

03/11/10 à 07:29 - Mise à jour à 07:29

Source: Le Vif

Les élections législatives de mi-mandat ont eu lieu aux Etats-Unis dans la nuit de mardi à mercredi. Comme on pouvait s'y attendre, les républicains ont fait des gains non négligeables sur les démocrates. Ils leur ont repris la Chambre des représentants, mais ont cependant loupé le coche au Sénat.

USA: les républicains emportent la majorité à la Chambre, mais ils ratent le Sénat

© EPA

Les Républicains ont décroché la majorité à la Chambre des représentants aux Etats-Unis, ce qui augure des difficultés pour Barack Obama pour faire passer des lois au cours des prochaines années, selon plusieurs télévisions américaines. D'après les projections de la télévision NBC, les Républicains obtiennent 237 sièges, soit un gain de 59 sièges. Un parti doit disposer de 218 sièges pour décrocher la majorité. D'autres télévisions parlent de gains similaires. La Démocrate Nancy Pelosi n'est plus présidente de la Chambre des représentants, et son poste sera occupé par le Républicain John Boehner.

Les Démocrates du président américain Barack Obama gardent le pouvoir au Sénat, selon une projection effectuée par la télévision CNN. Les Républicains ne réussiraient pas à décrocher les 10 sièges supplémentaires qu'il leur faut.

Le Tea Party fait son entrée au Sénat

Le candidat au Sénat américain du mouvement ultra-conservateur du Tea Party, Rand Paul, est devenu mardi le premier membre de ce mouvement élu aux élections de mi-mandat dans l'Etat du Kentucky (centre-est), selon les médias américains. La nébuleuse du Tea Party, qui a prospéré tout au long de la campagne sur le mécontentement des électeurs face à une reprise économique encore timide, remporte ainsi un premier siège clé. M. Paul, jamais réellement menacé dans les sondages par son adversaire démocrate Jack Conway, remplace donc sans grande difficulté un autre républicain très conservateur qui se retire: Jim Bunning. Le nouveau sénateur du Kentucky, 47 ans, ophtalmologue de profession est le fils du représentant républicain du Texas Ron Paul, ancien candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2008 sous l'étiquette de républicain libertaire affranchi de la ligne officielle du parti.

Le Tea Party a été lancé début 2009, à un moment où la cote de popularité du parti républicain était au plus bas. Le mouvement s'inspire des révoltés américains de 1773, mécontents des impôts de l'Empire britannique sur le thé. Ses militants réclament un gouvernement moins présent dans la vie publique et moins d'impôts. Certains de leurs membres ont été accusés de racisme après des slogans visant le président Barack Obama lors de manifestations.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires