USA : le patron des boy-scouts appelle à accepter les gays dans l'encadrement

22/05/15 à 07:31 - Mise à jour à 07:31

Source: Belga

Le dirigeant de Boy Scouts of America (BSA), les scouts américains, a appelé jeudi à mettre fin dans ses rangs à l'interdiction de recruter des cadres homosexuels, affirmant que cette politique n'était "plus soutenable" dans le paysage actuel du pays.

USA : le patron des boy-scouts appelle à accepter les gays dans l'encadrement

© Thinkstock

Robert Gates, président de BSA et par ailleurs ancien ministre de la Défense et ex-patron de la CIA, a affirmé devant l'assemblée générale annuelle du mouvement à Atlanta (Georgie, sud-est), que le "statu quo dans les règlements d'adhésion à notre mouvement n'est plus soutenable".

Si le mouvement n'initie pas lui-même ces changements, les tribunaux l'obligeront à le faire, a ajouté M. Gates en évoquant les "changements sociaux, politiques et juridiques qui ont eu lieu dans le pays au cours de l'année écoulée et que personne n'anticipait".

La question de l'homosexualité dans ses rangs agite depuis des années le mouvement boy-scout américain. Elle a donné lieu à de multiples mouvements de protestation entre partisans du droit des gays d'un côté et les églises de l'autre, plus conservatrices sur la question et très présentes dans la BSA.

Après deux décennies d'interdiction explicite des jeunes homosexuels, la BSA avait décidé d'accepter à partir du 1er janvier 2014 les jeunes homosexuels en tant que membres, mais avait conservé l'interdiction pour l'encadrement.

Après cette décision majeure, les disputes avaient continué avec des rébellions de sections à New York ou Denver (Colorado, ouest) qui voulaient le même droit pour tous. Jeudi, M. Gates a appelé l'organisation à prendre elle-même en main son avenir. Human Right Campaign, une des principales organisations de défense des droits des gays, a salué "un pas dans la bonne direction" tout en réaffirmant son appel à ce que l'égalité des droits soit la règle pour tous.

L'Eglise mormone, plus gros sponsor des BSA, a pris acte du discours de M. Gates et "va soigneusement étudier les répercussions que pourraient avoir ce changement sur notre association vieille de plus d'un siècle avec la BSA".

En savoir plus sur:

Nos partenaires